L'ETA britannique pour les citoyens finlandais : Un guide complet

Si vous prévoyez de vous rendre au Royaume-Uni après 2024, vous devez connaître le nouveau système ETA britannique. Dans le cadre de ce nouveau régime, tous les ressortissants qui n’ont actuellement pas besoin de visa pour se rendre au Royaume-Uni, y compris les Finlandais, devront demander une AVE avant de voyager. L’entrée au Royaume-Uni sera interdite sans cette AVE. Ce guide explique comment fonctionne le système et comment demander une AVE pour les citoyens finlandais.

Qu’est-ce que l’ETA au Royaume-Uni pour les ressortissants finlandais ?

Le nouveau système ETA du Royaume-Uni sera pleinement opérationnel d’ici 2024. L’ETA (Electronic Travels Authorisation) est un nouveau système de permis qui fonctionne comme une exemption de visa. Les principes de ce système peuvent être familiers à ceux qui ont déjà visité les États-Unis, qui disposent d’un système ESTA (Electronic System for Travel Authorization) similaire. De même, l’UE, y compris la Finlande, dispose de son propre système ESTA (European Travel Information and Authorisation System) pour les visiteurs non européens exemptés de visa.

Afin de renforcer la sécurité et de numériser entièrement le processus d’entrée aux frontières, le système ETA du Royaume-Uni a été annoncé dans le cadre d’un nouveau projet de loi sur la nationalité et les frontières (Nationality and Borders Bill). Pour les visiteurs finlandais, cette mesure ajoutera une étape supplémentaire en ligne sous la forme d’une demande numérique d' »autorisation de voyager ».

Cette nouvelle règle relative à l’ATE concerne les Finlandais, parmi 91 autres pays, dont tous les États membres de l’UE, à l’exception de la République d’Irlande. Les pays concernés sont ceux qui n’ont pas besoin de visa pour se rendre au Royaume-Uni dans le cadre d’un voyage de courte durée (pas plus de six mois). Il s’agit des voyages touristiques et d’affaires, ainsi que des réunions de famille, de l’inscription à un établissement d’enseignement ou d’un traitement médical. Toutes ces raisons sont valables pour entrer au Royaume-Uni avec une AVE.

Comment le nouveau système ETA affectera-t-il les citoyens finlandais ?

La nouvelle AVE britannique est une étape supplémentaire dans la procédure de voyage. Les Finlandais ne peuvent plus simplement entrer au Royaume-Uni avec un passeport ; ils doivent se préparer et recevoir une AVE avant leur arrivée. Cela modifiera la liberté de circulation universelle dont bénéficiaient autrefois les Finlandais. En bref, les citoyens finlandais ne peuvent plus entrer au Royaume-Uni aussi facilement qu’ils peuvent voyager dans l’UE.

Les Finlandais n’ont toujours pas besoin de visa pour entrer au Royaume-Uni. Ils sont légalement autorisés à se rendre dans le pays pour une durée maximale de 180 jours par voyage. Pour les séjours de plus de 180 jours, ainsi que pour les Finlandais qui commencent à travailler au Royaume-Uni, un visa est nécessaire. Si une demande de visa n’est pas nécessaire pour les séjours de courte durée, les citoyens finlandais ont besoin d’une AVE pour le Royaume-Uni. Sans AVE, les Finlandais ne seront pas autorisés à entrer au Royaume-Uni.

La demande d’ATE est une procédure en ligne conçue pour être rapide et pratique. Il n’est pas nécessaire de fournir des documents physiques ou de se rendre en personne au consulat, comme indiqué ci-dessous.

Demande d’ETA au Royaume-Uni pour les citoyens finlandais

Bien que le système ETA n’ait pas encore été finalisé, les bases sont connues. Tout d’abord, les 92 pays actuellement exemptés de visa, y compris la Finlande, ont été annoncés comme pouvant bénéficier d’une AVE. Une liste complète des exigences a également été publiée. Cette liste est susceptible d’évoluer au cours de l’année d’essai de l’ATE, mais elle donne un bon aperçu de ce à quoi on peut s’attendre au cours de la procédure de demande.

Les ressortissants finlandais devront faire une demande d’ETA en ligne sur le portail officiel du Royaume-Uni. Ce système est conçu pour être entièrement numérique, sans besoin de papier ou de documents envoyés par la poste. Il n’est pas non plus nécessaire de se rendre dans un consulat, une ambassade ou un centre de visa pour visiter le Royaume-Uni. Le demandeur doit disposer des éléments suivants lorsqu’il remplit le formulaire en ligne :

– Un passeport biométrique valide délivré par un pays éligible, tel que la Finlande.
– Une photo d’identité numérique récente.
– Données personnelles, y compris le(s) nom(s) complet(s), la date de naissance, la profession et les coordonnées.
– L’objectif et les détails de l’organisation des voyages à l’intérieur du Royaume-Uni.
– Une carte de crédit ou de débit pour payer les frais de dossier de l’ETA.

Les candidats finlandais doivent également remplir un formulaire de divulgation qui confirme que le candidat n’a pas d’antécédents criminels, qu’il n’a pas commis d’infraction à la législation sur l’immigration et qu’il n’appartient pas à un groupe interdit. Ces questions de sécurité doivent faire l’objet d’une réponse précise, au risque de faire l’objet de poursuites judiciaires. Si un demandeur est considéré comme un risque pour la sécurité du Royaume-Uni, il se verra refuser l’entrée sur le territoire. Pour les personnes ayant des antécédents criminels, un visa standard est souvent requis au lieu d’une AVE.

Traitement de l’ETA britannique pour les citoyens finlandais

La demande d’ATE elle-même est courte, puisqu’elle ne prend pas plus de 10 minutes. Toutefois, le traitement de la demande peut prendre jusqu’à 72 heures après l’envoi et le paiement de la redevance. Le Royaume-Uni s’efforcera de réduire les délais de traitement, mais des retards peuvent survenir. Tout cela se fait par voie électronique, avec un courrier électronique confirmant la réussite du candidat.

Le délai de traitement potentiel étant de 72 heures, les demandeurs finlandais doivent veiller à déposer leur demande suffisamment tôt avant la date prévue de leur voyage. L’obtention d’une AVE étant désormais obligatoire, l’absence de demande de permis dans les délais impartis peut conduire à un refus d’entrée dans le pays. Si une demande d’ATE est rejetée, une procédure d’appel est prévue. Le demandeur peut être invité à remplir un visa à la place, en particulier s’il ne remplit pas certaines conditions de sécurité.

Les Finlandais peuvent demander une ETA depuis n’importe quel endroit et quelle que soit la manière dont ils ont l’intention d’entrer au Royaume-Uni. Les Finlandais qui voyagent à travers l’Europe et entrent par la France, par exemple, devront présenter une AVE valide à la frontière de la Manche. Il n’est pas nécessaire de le faire en Finlande, mais il est possible de le faire en France ou dans un autre pays si l’on fait le tour de l’Europe.

Quelle que soit la manière dont le demandeur entre au Royaume-Uni, une AVE approuvée doit être présentée à la frontière et parfois dans le pays de départ. Les transporteurs directs devront contrôler leurs passagers pour s’assurer qu’ils possèdent une ETA valide. Si le passager ne présente pas la confirmation de l’heure d’arrivée prévue, l’embarquement peut lui être interdit. À son arrivée au Royaume-Uni, le passager doit présenter son ETA valide et son passeport biométrique à un eGate pour un accès rapide à la frontière.

Voyager avec l’AVE britannique pour les citoyens finlandais

L’AVE britannique est valable dans tout le Royaume-Uni et permet aux Finlandais de se rendre en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord sans avoir à remplir de formalités supplémentaires. Cela inclut également les dépendances de la Couronne telles que l’île de Man, Jersey ou Guernesey. De plus, en tant que membres de l’UE, les Finlandais peuvent se rendre au Royaume-Uni en passant par les points d’entrée des ferries, comme la France et l’Irlande. Les visiteurs finlandais peuvent se référer à la FAQ britannique pour plus de détails.

Le finnois au Royaume-Uni

Les Finlandais bénéficient d’une exemption de visa au Royaume-Uni et n’ont qu’à demander une autorisation de sortie du territoire (ETA). Les Finlandais qui visitent le Royaume-Uni ont l’embarras du choix, qu’il s’agisse des centres culturels comme Londres ou des parcs nationaux du pays. On estime que quelque 20 000 Finlandais vivent au Royaume-Uni, dont beaucoup sont attirés par Londres pour le travail et le plaisir. Il existe également de nombreux moyens d’entrer au Royaume-Uni depuis la Finlande, notamment des vols directs depuis Helsinki, Tampere et Rovaniemi.